Thématique n°3

Comment les TPEs-PMEs prennent en compte et en charge la vulnérabilité ?

La vulnérabilité des salariés, un élément à mieux prendre en compte pour les entreprises ?

La pandémie de la COVID 19 a accentué le sentiment de vulnérabilité physique et psychique des salariés. Mais ce sentiment était déjà présent bien avant cet évènement. Selon une étude de Malakoff Humanis (2020) :

  • 55% des salariés déclarent connaître une situation de fragilité personnelle ou professionnelle.
  • 70% des chefs d’entreprise déclarent avoir un ou plusieurs salariés en situation de fragilité d’origine personnelle ou professionnelle au sein de leur entreprise.

Les situations de fragilité salariale recouvrent des cas de maladie grave, de position d’aidant pour un proche, des difficultés financières, des souffrances psychologiques, une situation familiale compliquée…

Des vulnérabilités qui pèsent sur les salariés… et sur les entreprises

Depuis quelques années, les vulnérabilités sont devenues des sujets prégnants de performance car derrière la performance sociale se lit la performance économique. Si l’entreprise ne cerne pas les vulnérabilités de ses collaborateurs, elle peut connaître des problèmes de performance économique et de désengagement des salariés.

Prendre en compte les vulnérabilités pour améliorer l’entreprise

Les vulnérabilités décrivent des situations de faille, au pire de crise, mais ces situations peuvent aussi, quand l’agilité managériale est au rendez-vous, générer des conduites créatives de résilience, des ouvertures vers de nouveaux horizons et nouvelles pratiques.

Dès lors, il s’agira de qualifier au plus près les différentes formes de vulnérabilité et de partager avec les entreprises ces questionnements :

  • Comment les entreprises prennent-elles en compte et en charge les vulnérabilités des salariés ?
  • Quels sont les impacts que cette prise en charge génère en termes d’innovations dans les pratiques managériales ?

Nous recherchons des entreprises pour travailler avec nous sur cette thématique

  • 1 TPE-PME qui a déjà initié des actions en vue d’une prise en charge de la vulnérabilité au sein de son activité
  • 2 TPEs-PMEs qui souhaitent s’inscrire dans une démarche de prise en charge de la vulnérabilité au sein de son entreprise